Mais quelles sont les différences entre les trois outils de ponçage ?

La principale différence entre la meuleuse, la ponceuse et la polisseuse réside dans le nombre de tours de chaque machine, mais il existe également des différences considérables dans la finition, la coupe et l’utilisation des accessoires. Voir ci-dessous :

  • Nombre de tours par minute
    Le broyeur est plus puissant, c’est donc l’outil qui a le plus de tours par minute sur les trois, allant de 5 500 à 11 000 tours/minute. La deuxième est la ponceuse, qui a de 4 000 à 6 600 tr/min. Et en troisième position se trouve la machine à polir, avec une vitesse de rotation allant jusqu’à 3300 tr/min.
  • Finition
    En pensant à la finition, la machine qui se démarque le plus est la ponceuse, car elle permet d’obtenir des finitions plus fines sur diverses surfaces. Contrairement à la rectifieuse qui favorise un travail plus “agressif” et intense et différent de la polisseuse qui ne peut pas atteindre tous les angles.
  • Coupe
    La meuleuse est sans aucun doute l’outil le plus efficace des trois pour produire des coupes rapides, précises et efficaces.

La machine à polir est également capable de couper une grande variété de matériaux, mais son processus de coupe prend beaucoup de temps, sans parler de l’usure que la lame finit par subir, car elle a été développée dans le but de travailler avec un niveau de rotation élevé et non bas. Il ne sert de “seuil de rentabilité” qu’en cas d’urgence ou en l’absence d’un équipement adéquat pour l’exécution de la méthode.

La même chose se produit avec la ponceuse. Bien que ce ne soit pas sa fonction, elle peut aussi permettre des coupes, mais elle n’est pas aussi efficace et encore moins précise pour réaliser l’activité.